Mise en garde : vapotage

Sommaire des événements récents :

Aux États-Unis, les autorités font enquête actuellement sur des cas de maladie pulmonaire sévère et de décès chez des patients ayant déclaré qu’ils consomment la cigarette électronique. La plupart de ces personnes ont également vapoté des produits contenant du THC (substance que contient le cannabis) et certaines ont vapoté un mélange de THC et de nicotine.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a récemment confirmé un premier cas de maladie pulmonaire sévère liée au vapotage au Québec.

Qu’est-ce que le vapotage ?

Le vapotage consiste à inhaler et exhaler un aérosol généré par un produit de vapotage tel la cigarette électronique, les boîtes ou tubes vapoteuses, les stylos de vapotage, etc.

Contrairement à la cigarette traditionnelle, il n’y a pas de combustion dans le cas de la cigarette électronique. Le dispositif chauffe un liquide jusqu’à ce qu’il se vaporise et qu’il devienne un aérosol.

Cette vapeur peut contenir des substances comme de la nicotine, des arômes et du cannabis (THC ou CBD).

Qu’est-ce qui se fait au Canada et dans la région concernant cette situation ?

Santé Canada et le MSSS ont émis des mises en garde concernant le lien potentiel entre les cas de maladie pulmonaire sévère observés et la consommation de produits de vapotage. La RRSSSN suit la situation de proche et est en train de mettre en place des mécanismes pour détecter les cas si une situation semblable se produit au Nunavik.

Recommandations et risques liés au vapotage :

Le vapotage n’est pas sans risques. Les conséquences à long terme du vapotage pour la santé ne sont pas encore répertoriées. Les jeunes, les femmes enceintes et les non-fumeurs devraient s’abstenir de vapoter.

Si vous choisissez de vapoter, soyez vigilant :

  • évitez les produits illégaux : ils comportent des risques additionnels ;
  • ne modifiez pas les dispositifs de vapotage et n’y ajoutez pas de substance non prévues par le fabricant ;
  • si vous utilisez ou vous avez déjà utilisé des produits de vapotage, surveillez l’apparition récente de symptômes inhabituels tels la toux, l’essoufflement ou la douleur thoracique. Ces symptômes peuvent indiquer une maladie pulmonaire liée à l’utilisation de la cigarette électronique. Consultez un médecin rapidement et mentionnez-lui ce que vous avez utilisé comme produits de vapotage.
Liens :

Avis de sécurité, Santé Canada, le 28 septembre 2019 :
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2019/70919a-fra.php

Communiqué de presse, ministère de la Santé et des Services sociaux, le 27 septembre 2019 :
https://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/communique-1927/