Dépendances

Les services en termes de dépendances sont regroupés au sein de trois secteurs d’activités spécifiques : 

Services de prévention 
Services de référence et de traitement 
Services de suivi (ou postvention)


Ces services sont offerts en partenariat avec les deux centres de santé du Nunavik et des organismes régionaux. Chaque centre de santé a un intervenant pivot en dépendances, chargé de soutenir les intervenants dans chacune des communautés et dans chacun des secteurs d’activités. 

Prévention 

L’association inuite Nunalituguait Ikajuqatigiitut (NI) organise diverses activités d’information au sein des communautés et des écoles de la région.

Les employés des CLSC et les travailleurs communautaires locaux inuits (CLWW) participent aux ou organisent périodiquement des activités de prévention et de sensibilisation dans les communautés, notamment en lien avec le syndrome d’alcoolisation fœtale ou en lien avec les calendriers d’activités et campagnes de prévention pour contrer les dépendances. 

Référence et traitement 

Les jeunes et les adultes au prise avec un problème de dépendance peuvent consulter des intervenants des CLSC (aide, conseils, référence vers des services de traitement).

Un programme de formation, traduit et adapté aux besoins spécifiques du Nunavik, a été développé. Les sessions de formation sont offertes par deux formatrices, à la demande dans les communautés, et ont comme objectifs d’outiller les intervenants et les membres des communautés à identifier les personnes avec une problématique de dépendances et leur offrir un appui dans leur recherche d’aide ou de référence pour traitement.

Au Nunavik, seul l’organisme communautaire Centre de traitement Isuarsivik offre des services de traitement de la dépendance. Son programme de 42 jours a été adapté à la culture inuite et est offert en alternance aux femmes et aux hommes. 
 
Si un service de traitement est sollicité, les Inuits du Nunavik sont référés au centre de traitement régional (Isuarsivik), parfois à un autre centre de traitement au Québec (offrant des services en anglais) ou à un centre hors province qui est financé par le PNLAADA de Santé Canada. 

Suivi (postvention) 

Les intervenants des points de service de CLSC sont les principaux soutiens lors du retour d’un client dans sa communauté. 
Certaines initiatives chapeautées par les communautés ou des églises ont permis l’émergence de groupes de soutien. Par exemple, un groupe AA est actif à Kuujjuaq et deux groupes de soutien (à Inukjuak et Puvirnituq) sont appuyés par l’intervenant pivot en dépendance du C.S. Inuulitsivik. 
 
Pour en apprendre plus sur des initiatives en prévention des dépendances, consultez  http://ipqnunavik.com/accueil/