Programmes et ressources

La direction soutient les communautés et les individus en situation de crise en assurant la disponibilité d’une équipe de travailleurs en soutien affectif.

Elle assure également un soutien financier aux villages nordiques pour l’implantation de comités de bien-être dans la région. Un comité de bien-être est un groupe de membres de la communauté avec le mandat d’identifier les besoins en santé et bien-être. Les membres servent de liaison entre la population et les organismes communautaires.

Les membres des comités de bien-être n’ont aucun pouvoir légal mais, plutôt, agissent comme conseillers au conseil municipal, aux centres de santé et à la population en matière de santé et de bien-être. Lorsque les problèmes dépassent les ressources du comité de bien-être ou des membres de la communauté, le comité recommande au conseil municipal d’aborder lesdits problèmes avec l’instance pertinente. Un financement au montant de 25 000,00 $ est transféré une fois par année à la municipalité.

La direction gère différents programmes :

Grandir ensemble
Programme sur les pensionnats indiens
Prévention de la maltraitance envers les personnes aînées
Programme d’études pour les sages-femmes et services des sages-femmes

Grandir ensemble

Un programme de promotion et de prévention au niveau communautaire pour les Premières Nations et les Inuits. Le programme fonctionne selon les activités d’apprentissage visant à sensibiliser la population, à modifier les attitudes, à accroître les connaissances et à renforcer les habilités. Il fournit du financement aux 14 communautés du Nunavik pour divers types de projets communautaires. Les fonds sont distribués selon la taille de la communauté.

Le programme est constitué de cinq composantes : la santé mentale, le développement des enfants, les habiletés parentales, les bébés en santé et la prévention des traumatismes. Les communautés des Premières Nations et des Inuits sont libres à déterminer les composantes pour leurs propres programmes, services et activités.

Programme sur les pensionnats indiens

Le Programme de soutien en santé – résolution des questions des pensionnats indiens (PSS-RQPI) assure les services de santé mentale et de soutien affectif aux anciens élèves des pensionnats indiens qui y sont admissibles ainsi qu’à leur famille à travers toutes les phases de la Convention de règlement des pensionnats indiens, y compris le Paiement d’expérience commune (PEC), le Processus d’évaluation indépendant (PEI), la Commission de témoignage et de réconciliation (CTR) et les événements commémoratifs. Les services du PSS-RQPI sont sécuritaires, confidentiels et respectueux et ne porte aucun jugement catégorique.

Prévention de la maltraitance envers les personnes aînées

La région applique le Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015, un programme ministériel promouvant une approche au niveau régional afin de prêter assistance aux aînés maltraités et vulnérables. Notre programme combat la maltraitance envers les aînés et assure que ce segment de la population du Nunavik est avantagé par des mesures adaptées à la culture. Le mandat couvre également l’autonomisation des aînés et de leurs soignants ainsi que la promotion de la résistance individuelle et culturelle.

Un plan d’action fut rédigé à partir de consultations locales auprès des aînés du Nunavik. Les causes profondes de la maltraitance envers les aînés au Nunavik ne peuvent être abordées qu’en adoptant une approche collaborative, avec la contribution des aînés et les ressources partagées de nos partenaires. Des efforts furent investis afin de renforcer la collaboration régionale avec les partenaires et intéressés principaux régionaux.

Programme d'études pour les sages-femmes et services des sages-femmes

Il y a quatre maisons de naissance offrant des services au Nunavik. Trois se trouvent sur la côte d’Hudson, à Inukjuak, Puvirnituq et Salluit, et la quatrième sur la côte d’Ungava à Kuujjuaq.

Les compétences de base du programme servant d’assises à l’éducation et à la qualification des sages-femmes au Nunavik sont équivalentes à celles de l’Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) et de l’Association des sages-femmes de l’Ontario (ASFO) et sont adaptées à la pratique au Nunavik. La pratique d’une sage-femme communautaire est centrée sur les grossesses qui se déroulent de façon normale, sur l’accouchement et sur le post-partum. La sage-femme du Nunavik est cheffe d’équipe tant dans les situations normales que dans les situations anormales ainsi que dans les soins d’urgence ; elle travaille en collaboration avec les autres membres de l’équipe de soins de santé. La pratique d’une sage-femme du Nunavik dans ces domaines dépasse souvent celle de l’OSFQ et de l’ASFO étant donné la nature de la pratique en région éloignée.

La Direction des valeurs et pratiques inuites a été mandatée à travailler sur le cadre de référence régional pour l’implantation de maisons de naissance dans la région et sur le plan clinique de la maison de naissance de Kuujjuaq.