Projets alimentaires locaux - Financement et soutien

Financement et soutien de la RRSSSN 2021-2022

L’équipe de prévention et de promotion de la santé de la RRSSSN offre un soutien aux organismes locaux en lien avec des projets alimentaires qui contribuent à la santé, au bien-être et à la sécurité alimentaire. La RRSSSN peut fournir un soutien en personne, du financement, de la formation et des ressources (trousses d’outils, recettes, etc.).

Les initiatives locales financées et soutenues doivent viser un ou plusieurs de ces trois objectifs :

  1. Renforcer les connaissances et les compétences pour cultiver, récolter, conserver, choisir ou préparer des aliments.
    Des activités où les gens se réunissent pour apprendre des façons traditionnelles et nouvelles de préparer des aliments prélevés dans la nature, de nouvelles recettes avec des aliments sains ou la culture de légumes dans le Nord sont quelques exemples qui s’inscriraient dans cet objectif.

  2. Assurer un meilleur accès à des aliments sains et nutritifs à la population.
    Créer une cuisine communautaire où les gens préparent une grande quantité de repas copieux et sains pour eux-mêmes et leur famille, fournir des repas sains ou des légumes cultivés localement aux aînés et aux familles à faible revenu, ou les vendre à un prix abordable aux membres de la communauté, ou organiser des rassemblements qui brisent l’isolement tout en offrant des repas nutritifs sont quelques exemples d’activités qui permettraient d’atteindre cet objectif.

  3. Contribuer à un système alimentaire local plus fort.
    Créer de nouveaux emplois ou possibilités de bénévolat dans le cadre d’un projet alimentaire, mettre sur pied ou améliorer des infrastructures de base pour avoir des aliments plus nutritifs d’origine locale1,  réduire le gaspillage alimentaire (par exemple faire du compostage, utiliser des dons alimentaires des magasins, utiliser toutes les parties d’animaux en cuisine) et développer des partenariats solides avec les producteurs et les chasseurs locaux, ainsi qu’avec d’autres organismes travaillant sur des programmes alimentaires sont quelques exemples de gestes qui permettraient d’atteindre cet objectif.

Pour être admissible au financement, votre projet doit prioriser un ou plusieurs de ces objectifs. Cependant, votre proposition de projet peut comprendre des objectifs et activités supplémentaires ciblant la santé et le bien-être.

Si votre projet est principalement une initiative « on the land », nous vous encourageons à faire une demande de soutien au programme Nunami « on the land » de la RRSSSN.

Détails du financement

Montant disponible

Maximum par projet en 2021-2022 : 50 000 $/année

Les projets demandant 30 000 $ et plus devraient cibler les trois objectifs (renforcement des compétences et des connaissances, accès à une alimentation saine et amélioration du système alimentaire local, voir page 1).

Dépenses admissibles

Les dépenses admissibles comprennent habituellement :

  • Salaire d’un coordinateur local, d’un chef de projet local, d’un cuisinier, d’une gardienne pour les enfants, etc. (sous la responsabilité d’un organisme local)
  • Honoraires pour un aînés qui partage son savoir
  • Aliments sains achetés en épicerie et aliments traditionnels
  • Matériel de cuisine et de service (contenants, ustensiles, etc.)
  • Électroménagers (cuisinière, réfrigérateur, etc.)
  • Matériel de jardinage et terre, y compris le matériel pour construire une couche froide (« cold frame »)
  • Petit système de culture
  • Carburant (p. ex., pour la livraison de nourriture)
  • Frais de location (p. ex., camion, équipement, salle d’activité)

D’autres dépenses peuvent être admissibles. Pour plus d’information, communiquez avec un agent.

Dépenses non admissibles :
  • Dépenses d’infrastructure (construction ou entretien de bâtiments, véhicules, etc.)
  • Malbouffe, cigarettes, alcool
  • Prix en argent
  • Salaire d’un employé qui organise l’activité ou y participe dans le cadre de ses fonctions professionnelles
Modalités pour 2021-2022
  • Les organismes à but non lucratif, les maisons de la famille, les municipalités et les centres de santé peuvent faire une demande de soutien. Les individus ou les groupes de citoyens qui souhaitent faire une demande doivent trouver un organisme local qui acceptera d’administrer le financement si celui-ci est accordé.
  • Les écoles doivent d’abord présenter une demande à leur programme École en santé en l’envoyant à l’agent désigné. Si un financement supplémentaire est nécessaire, l’agent d’École en santé (KI) transmettra la demande de financement à la RRSSSN.
  • Les profits générés par la vente de nourriture ou de services ne sont pas autorisés. Tout argent reçu suite à de telles ventes doit être réinvesti dans le projet.
  • Il peut y avoir plus d’un projet par communauté si ceux-ci ont des objectifs différents ou ciblent des clientèles différentes.
  • Le financement sera confirmé et la demande doit être renouvelée chaque année.
  • Le financement de projets alimentaires locaux sera offert pendant au moins les cinq prochaines années.
  • Un rapport d’activité et financier doit être soumis deux fois par an (mi-parcours et fin d’année financière). Un modèle sera fourni.
  • Les organismes peuvent faire une demande de soutien à tout moment de l’année, mais nous encourageons les gens à la soumettre le plus tôt possible au cours de l’exercice (d’avril à juin).
  • Ces modalités pourraient être modifiées dans les années à venir en vertu du nombre de demandes reçues.

Formation, soutien et ressources supplémentaires

L’équipe de prévention et de promotion de la santé de la RRSSSN peut également offrir ce qui suit :

  • Soutien technique pour planifier et exécuter un projet : élaboration des objectifs et du budget du projet, information sur les autres sources de financement, soutien en matière de comptabilité et de rapports
  • Soutien technique pour évaluer l’impact de vos projets
  • Rassemblement et formation annuels pour les initiatives alimentaires locales qui contribuent à la santé, au bien-être et à la sécurité alimentaire (à confirmer pour 2021-2022)
  • Formation en cours d’emploi et ateliers pour le personnel menant des initiatives (cuisine, hygiène et sécurité alimentaire, y compris la certification pour la manipulation des aliments du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, conseils nutritionnels, jardinage)
  • Trousses d’outils et ressources : recettes, fiches nutritionnelles, conseils pour démarrer une cuisine communautaire

Personnes-ressources

Léa Laflamme, Jordyn Stafford et Amélie Bouchard

FoodSecurity.Nrbhss@ssss.gouv.qc.ca

 

1Un petit montant pour l’amélioration des infrastructures pouvant contribuer à améliorer l’accès à une alimentation saine (p. ex., serre, rénovations mineures d’une cuisine) pourrait être offert en lien avec votre projet. Pour plus d’information, communiquez avec un agent.